Motion MI 2017-04 : Motion interne portant organisation des expositions micromondiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Motion MI 2017-04 : Motion interne portant organisation des expositions micromondiales

Message par Arthur Duvalon le Mer 7 Juin - 17:25

Motion interne portant organisation des Expositions Micromondiales par la Conférence des Nations de l’Archipel pour la Culture, l’Education et le Patrimoine.

Vu la Charte de l’ONA,
Vu la Résolution 2017-009, dite « Résolution CONACEP » et plus particulièrement en ses articles 4 et 9,


Le Secrétariat Général propose la motion suivante :


Article 1er
La Conférence des Nations de l’Archipel pour la Culture, l’Education et le Patrimoine organise annuellement une Exposition Micromondiale permettant la mise en avant des initiatives culturelles au sens large, intégrant les arts, la culture scientifique et industrielle des états participants.


Article 2e
L’Exposition Micromondiale se tient chaque année durant le mois d’octobre et pour une durée minimale de deux semaines. La Conférence des Nations de l’Archipel pour la Culture, l’Education et le Patrimoine en détermine le thème qui est adopté par vote des représentants de la Conférence.


Article 3e
L’organisation de l’Exposition est confiée à un Etat de l’Archipel qui aura préalablement présenté une candidature officielle assortie d’un dossier de présentation. Ce dossier présentera l’adaptation et la déclinaison du thème voté par la Conférence ainsi qu’une liste des évènements et projets prévus à cette occasion. Ce dossier sera présenté aux membres de la Conférence afin de les aider à choisir le candidat qu’ils souhaitent désigner. Il est possible pour un état qui n’est pas membre de l’Organisation de présenter sa candidature.


La Conférence assure l’organisation de la procédure de désignation au plus tard au mois de juin afin de permettre à l’état organisateur de mettre en place les conditions permettant l’accueil de l’Exposition, des délégations des autres états et des visiteurs.


Article 4e
Le vote de l’Etat organisateur se fera suivant un vote majoritaire en deux tours. Un état candidat recueillant la moitié des voix plus une au premier tour sera déclaré élu. En cas d’absence de majorité nette, un second tour réunissant les deux états candidats ayant recueilli le plus de suffrage permet de désigner un vainqueur. En cas d’égalité au second tour, un tirage au sort est organisé.


Il n’est pas permis aux Etats candidats de voter pour leur propre candidature. Par ailleurs, un même Etat ne peut organiser l’Exposition Micromondiale deux fois de suite afin de permettre une diversité dans les candidatures retenues.


Article 5e
L’Etat organisateur met à disposition des autres Etats participants un espace pour permettre la construction d’un pavillon national. La Conférence, l’Etat organisateur et les Etats participants s’entendent sur le financement des pavillons nationaux et leurs éventuels démontages ou rétrocessions à l’Etat organisateur au terme de l’Exposition.


Article 6e
L’Etat organisateur, avec l’aide de la Conférence, du Secrétariat Général et des autres Etats participants se coordonnent afin de créer un site web officiel de l’Exposition Micromondiale afin de valoriser les productions, présentations et projets présentés par chacun des Etats participants. Il compilera la retransmission de l’intégralité des évènements et reste la propriété de l’Etat organisateur pendant et après l’Exposition. Ce dernier peut, s’il le souhaite, en céder la propriété et/ou la gestion à l’Organisation au terme de l’Exposition.


Article 7e
L’Etat organisateur s’engage à accepter la participation de tous les états souhaitant s’impliquer dans l’Exposition Micromondiale et garantira un traitement égal à chacune des délégations nationales participantes. Réciproquement, les Etats participants s’engagent à respecter la législation de l’Etat organisateur et les consignes relatives à l’organisation de l’évènement émises par les organisateurs. En cas de litige, le Secrétariat Général en lien avec le rapporteur général de la Conférence assurent la médiation.


Article 8e
Pour tout les points relatifs à l’organisation, le déroulement et les rapports entre l’Etat organisateurs, les états participants et la Conférence et tout autre points non prévus par la présente motion, la Conférence et le Conseil Permanent sont souverains pour déterminer une marche à suivre propre a garantir l’organisation de l’Exposition dans les meilleures conditions.

Pour le Conseil Permanent,
Julius Müller, Secrétaire Général de l'ONA

Arthur Duvalon

Messages : 15
Date d'inscription : 07/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum